Il y a 18 ans, notre fils naissait à Macapa, au Brésil. Il avait 6 semaines lorsque le Tribunal nous l'a confié, en vue d'adoption... Que de souvenirs heureux, même si alors, son état de santé me préoccupait au-delà de tout. Mais le voilà aujourd'hui, ce beau jeune homme d'1,80m dont je suis fière. Pour fêter l'heureux évènement de ce passage à l'âge adulte, j'ai ressorti quelques vieilles photos et je lui ai écrit ce poème (mise en page merdique, merci Canalblog !)

 À toi Nans, mon fils unique et préféré !!!

15 août 1999 - 15 août 2017

 

De la «marco zéro» nichée sur l’Equateur,                                                                                                          

où là-bas tu es né, pour notre grand bonheur.                                                                                            

De ces années heureuses soudain bouleversées, au jour de tes 7 ans,                                                                      

par l’infinie douleur de la mort de ton père, que tu as surmontée.                                                                                

Au courage inouï qu’il t’a fallu en ces heures,                                                                                                              

À la page tournée...

 

Du gamin réservé, à l’ado solitaire                                                                                                                          

Qui devient ce jeune homme superbe dont je suis fière,                                                                                          

Il a filé le temps...

 

De l’élève phobique à l’apprenti vaillant,                                                                                                                    

De la cour des petits jusqu’à la cour des grands,                                                                                                    

Il a passé le temps...

 

Du besoin d’assurance au besoin d’aventure,                                                                                                              

Du courage de grandir au courage de partir,                                                                                                                  

Il a oeuvré le temps...

 

Frissonnant du plaisir de l’adulte naissant,                                                                                                                

Tu découvres la Vie qui te pousse en avant,                                                                                                            

et tu lâches ma main, car tu as

 

18 ans !

 

C’est l’orée de ton destin d’Homme...

 

Que la Vie te soit belle, que la Vie te soit douce,

Et t’offre tout l’Amour que la Terre peut porter,

Qu’elle pose ton regard de manière fertile

Sur le monde qui t’entoure pour pouvoir partager ;

Qu’elle t’aide à devenir un homme résolu

à suivre son chemin avec honnêteté ;

 

Et ce sont les chagrins, et ce sont les bourrasques,

les joies et les bonheurs que tu as traversés,

qui ont fait de l’enfant, l’adulte que tu es...

 

Que tes choix soient sérieux, ou bien qu’ils soient fantasques

et quelle que soit la voie que tu vas emprunter,

Mon fils aimé je voulais que tu saches

qu’à jamais dans mon coeur, tu restes une fierté.

 

Brigitte Aufeuvre (librement adapté d’un poème d’Elvie) 

Nans 1 

Macapa - Tu as 6 semaines et tu crèves de faim... L'avocat m'a dit : "Tu n'es pas obligée de le prendre !..."

Nans 3

 ... mais je t'ai pris, petite chose douloureuse et la vie m'a bien récompensée !... Au bout de 15 jours, tu dors, tu manges comme un goinfre et tu es devenu un bébé comme les autres...

Nans 4

... Et puis tu commences à aller mieux, à sourire, à prendre des cheveux et du poids. Tu as 2 mois !

Nans 5

Le faire-part de ta naissance sur lequel nous avons écrit :

"Nans nous a fait le grand bonheur de nous adopter en refermant ses petits poings sur nos doigts..."

car à l'époque tu refusais qu'on touche tes mains, tu les recroquevillais sur ta poitrine. Et puis un jour, tu as enfin accepté de serrer nos doigts, tu nous as fait confiance, tu nous as adoptés et moi, je l'ai vraiment vécu comme ça...

Nans 8

... et nous rentrons en France. Tu as quelques mois de plus, tu es un bébé magnifique, joyeux, souriant au regard coquin ! J'ai été la maman la plus fière du monde !...

Nans 9 1

 Te voilà avec ton papa et ta soeur, Emma. Le temps du bonheur !...

Nans 10

 Toujours inséparables, toujours juché sur ses épaules... 

Nans13

... et les années passent !

2006 : la dernière photo de toi et de ton papa... Tu viens d'avoir 7 ans !

Nans15

 Et aujourd'hui, avec Zia ta petite amie ! 

Zia et Nans 05-08-2017

Et enfin, nous voilà tous les 3 !

Tri

Que la route fut longue et douloureuse, parfois, mais quel bonheur d'être ta maman, mon fils !

(Ca vaut pour toi aussi, ma fille ! Lol !)

     Joyeux anniversaire mon Nans !

B.